Un nourrisson de dix jours décède à Paris après une prise de vitamine D ! Suspension immédiate de ce médicament ! Regardez.


L’Uvestérol D, médicament très courant à base de vitamine D, serait-il à l’origine du drame ?

La question de la suspension de ce médicament, placé sous surveillance depuis 2006, pourrait être posée…

Un nourrisson âgé de dix jours est décédé le 21 décembre à son domicile parisien par « arrêt cardio-respiratoire » après avoir reçu de l’Uvestérol D contre la carence en vitamine D, a annoncé lundi soir l’agence du médicament (ANSM), confirmant des informations du Figaro.

Mises en garde

« Des investigations sont en cours pour déterminer les causes exactes du décès et savoir s’il est susceptible d’être imputé à l’Uvestérol D », a précisé l’ANSM dans un communiqué.

Ce médicament, produit par le laboratoire Crinex, a été l’objet de plusieurs mises en garde par le passé après des malaises de bébés lors de son administration. « Depuis 1990, date de la mise sur le marché de l’Uvestérol D, aucun décès n’a été imputé à l’administration de ce produit », souligne l’agence du médicament.

L’enfant, âgé de dix jours, « a présenté des signes de suffocation et fait un arrêt cardio-respiratoire avant d’être transporté » à l’hôpital Cochin, à Paris, selon Le Figaro, estimant que la question de la suspension de ce médicament, placé sous surveillance depuis 2006, est posée.





Gagne de l'argent tous les jours en participant aux concours gratuit BlindTest WiiYoo !

L’Uvestérol D Uvestérol D vitamine D drame nourrisson Suspension immédiate médicament